Association des Mutilés de Guerre des Yeux et des Oreilles – AMGYO

Logo AMGYO

Léo Joubert, humaniste, et le Général Augustin Mariaux ont créé le 4 avril 1923 l’Association des Mutilés des Yeux de Guerre (AMYG). Elle est reconnue d’utilité publique le 5 juillet 1930.

En 1948, l’association est à l’initiative de la création de la Banque Française des Yeux avec le Docteur Lafay et le Professeur Thomas, cette association sera hébergée pendant quelques années dans les locaux de l’AMYG.

Puis en 1949, elle est avec la Fédération des Cheminots anciens Combattants, à l’origine du Train de la Reconnaissance Française, train composé de 48 wagons représentant les 48 Etats des Etats Unis d’Amérique.

L’AMYG est à l’origine du décret 74-498 du 17 mai 1974, modifiant le calcul pour l’indemnisation des infirmités oculaires.

Puis, en 2006, grâce à son action acharnée, elle a obtenu la parité entre « veuf et veuve » et le remplacement du terme « veuve » par le terme « conjoint survivant ». (Loi des Finances 2006 publiée le 30/12/2005, Article 124, Article L43).

Par arrêté du 13 janvier 2015, les nouveaux statuts de l’association ont été acceptés par le ministère de l’Intérieur avec pour nouvelle raison sociale « Association des Mutilés de Guerre des Yeux et des Oreilles » (AMGYO), ceci pour tenir compte des 6% de blessés aux oreilles composant les adhérents de l’association.

3 février 2018.Création officielle par la publication au journal officiel de la République Française du Fonds de dotation  « Lutte contre la Cécité et la Surdité ».

Les effectifs actuels sont de 1 200 adhérents répartis en 15 sections régionales.

Elle est affiliée à la Fédération Nationale André Maginot sous le n° 38.

Présidents de L’AMGYO qui se sont succédés

Léo Joubert de 1923 à 1936, Auguste Lobjois de 1936 à 1952, Simon Augier de 1952 à 1959, Fernand Colomb de 1959 à 1969, Joseph Reiffsteck de 1969 à 2001, André Maurin de 2001 à 2008, colonel Jean Baby de 2008 à 2009, Michel Deglaire de 2009 à 2015, Alain Cuinet élu en 2015.

Pour une cotisation annuelle d’un montant minimum de 10 euros, l’AMGYO accorde à ses adhérents des aides pour l’achat de matériel à basse vision, ainsi que pour l’équipement des malentendants.

Elle accorde également :

  • des avantages, sous forme d’allocation, à partir de 50 ans de mariage, et pour les centenaires ;
  • des primes à la naissance ;
  • au décès de l’adhérent, une allocation au conjoint survivant.
  • Grace à un partenariat avec l’hôpital privé Instituts Arthur VERNES, les adhérents peuvent consulter  dans les services  ORL et Ophtalmologie avec des délais de rendez-vous très réduits, (de quelques jours) et les frais de transports sont pris en charge par l’Association.

Pour tous, elle envoie un colis de Noël.

D’autre part, pour vos vacances au soleil, elle offre la possibilité de location de 8 appartements à Sainte-Maxime.

Précision est donnée que tous ces avantages sont expliqués dans la revue trimestrielle de  l’association.

N’hésitez pas à nous contacter,  nous serons très heureux de vous apporter les précisions que vous souhaitez ou de vous renseigner au mieux le plus rapidement possible, au 01 42 67 65 80.

Contact

29, rue Guillaume Tell
75017 Paris

Tel : 01 42 67 65 80

assoc.amyg@wanadoo.fr